Soleil et ski : attention à vos yeux

En altitude, il est indispensable de bien faire attention aux yeux, car la neige réfléchit les rayons lumineux et les UV ce qui rend ces derniers encore plus nocifs pour les yeux. Si porter des lunettes de soleil est devenu un réflexe en montagne, la  plupart d’entre nous oublient encore de porter des lunettes adaptées une fois sur les pistes. Aujourd’hui, j’aimerais donc attirer votre attention sur les nombreux méfaits du soleil sur les yeux quand vous êtes sur les pistes de ski.

La cornée qui s’abîme rapidement

               L’absence de protection solaire peut vous être totalement néfaste une fois en montagne. En effet le rayonnement solaire est beaucoup plus important à la montagne. La neige réfléchit près de 85 % des rayons UV, si c’est 20 % pour le sable et 5 à 10 % pour l’eau.

Je tiens aussi à préciser que la proportion d’ultra-violets augmente de 10 % par mille mètres d’altitude. Je pense que vous pouvez ainsi vous rendre compte du danger que vos yeux encourent sans une protection adaptée. En effet, l’épithélium, la couche protectrice de la cornée, s’altère très rapidement au soleil. Il suffirait de quelques minutes au soleil pour vous abîmer les yeux.

               Si jamais cela vous arrive, sachez que les symptômes sont à peu près similaires à une conjonctivite, ils se manifestent généralement 4 à 6 heures après l’exposition au soleil. Cette overdose d’UV peut ainsi s’assimiler à une conjonctivite, cette impression de sable dans les yeux, très désagréable, mais qui s’accompagne en plus d’une douleur variable.

La solution : rester dans le noir pendant deux jours

               Heureusement, toutes ces sensations désagréables peuvent disparaître, mais à une condition, que la victime de l’exposition reste durant 48 heures dans le noir total. C’est la seule manière de permettre à la cornée de se remettre de cette agression et ainsi bien cicatriser.

               Je vous recommande également de demander à votre pharmacien de vous fournir un traitement local à base de vitamine B que vous pourrez ainsi appliquer sans souci au niveau de vos yeux, généralement sous forme de collyre ou encore de gel.

               Si jamais vous portez des lentilles de contact, vous devrez vous abstenir de les porter durant les 5 jours qui suivent ce désastre sinon vous allez avoir du mal à cicatriser. Une dernière solution que je vous propose pour éviter ce genre de mésaventure : vous prendre des lunettes de soleil adéquat, avec un indice de filtrage 4 de préférence.

Pour les pistes, je pense que vous devez opter pour les lunettes de ski qu’on appelle aussi des masques permettant de mieux se protéger les yeux et les contours une fois sur les pistes.

Latest Comments
  1. Adèle B

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *